Leila Gillis

Candidat(e) à un poste d’administrateur

1_0895_Gillis__Leila_Copy.jpg

Leila Gillis

Directrice principale des Services de soins de santé primaires et infirmière en chef adjointe
Services aux Autochtones Canada
Ottawa, Ontario

Regarder la vidéo de la campagne de la candidate

Énoncé de principes

Mes origines de Terre-Neuve-et-Labrador sont le fondement de ma carrière nationale d’intervention et de représentation en soins infirmiers touchant les soins de santé ruraux et éloignés. Mon travail auprès des populations autochtones sur le plan local, provincial, régional et national a influencé la prestation de soins de santé sur près de trois décennies. Au sein de la fonction publique, je suis vouée à la pratique infirmière et à l’entière responsabilité et au plein contrôle des services de santé par les Premières Nations et les Inuits.

Je crois au pouvoir de la diplomatie et aux synergies qui peuvent être réalisées par le travail entre les provinces et les territoires comme je l’ai fait durant toute ma carrière et en tant que représentante des Services aux Autochtones du Canada au sein du Groupe de travail FPT des conseillers principaux en soins infirmiers (FPT Principle Nursing Advisors Task). J’ai également contribué au document sur la vision des soins infirmiers au Canada et je continue à collaborer à sa mise en œuvre.

En tant que dirigeante fédérale des soins infirmiers, je me suis fait la championne d’initiatives stratégiques, allant de stratégies exhaustives traitant des communautés en crise à l’élaboration d’un cadre national des ressources humaines de la santé en soins infirmiers pour Services aux Autochtones Canada.

Mes connaissances des besoins uniques en services infirmiers au sein des communautés autochtones ajouteront de la valeur à l’orientation stratégique de l’AIIC pour aborder le racisme, la discrimination et la mise en œuvre des appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation.

Programme

J’ai établi des relations solides et positives avec de nombreux partenaires clés nationaux et internationaux, comprenant l’Association des infirmières et infirmiers du Canada, la Fondation des infirmières et infirmiers du Canada, l’Association des infirmières et infirmiers autochtones du Canada, l’Association canadienne des écoles de sciences infirmières, le Canadian Council of Registered Nurse Regulators, l’Organisation mondiale de la Santé et le Conseil international des infirmières.

Dans mon poste de directrice fédérale, je travaille au sein d’un milieu de pratique intergouvernemental en soins infirmiers et je suis engagée à faire avancer la mobilité des effectifs infirmiers canadiens de tout le pays. Je crois également que le Canada et ses provinces et territoires doivent unir leurs efforts pour faire évoluer un accès plus simplifié et le cheminement de carrière des infirmières et infirmiers formés à l’étranger tout en étant attentifs aux pratiques de recrutement éthiques comme décrites dans le code de l’OMS. Il est cependant impératif que ce travail ait lieu en parallèle avec le soutien international de l’avancement de la profession infirmière partout dans le monde et de la planification approfondie de solutions nationales à plus long terme.

Je suis une agente du changement enthousiaste et je favoriserai le changement au sein du conseil d’administration de l’AIIC. J’ai collaboré et contribué aux innovations du système, plus récemment en tant que seule infirmière membre du jury dans le cadre de la collaboration avec l’Agence spatiale canadienne sur son Défi des soins de santé dans l’espace lointain. Ce défi fait la promotion du développement du soutien diagnostique et thérapeutique autonome pour les services de santé dans les régions rurales et éloignées et il pourrait aussi profiter à la santé des astronautes en mission dans l’espace lointain.

L'évolution de ma carrière durant les 30 ans dernières années m’a permis d’acquérir les compétences nécessaires en matière d’expertise et de leadership du système afin d’apporter une perspective utile sur le leadership infirmier fédéral au conseil d’administration de l’AIIC.

Biographie

Mon expérience infirmière a débuté par un diplôme d’infirmière autorisée (1990) et j’ai poursuivi ma formation par la suite à l’Université St. Francis Xavier (B. Sc. inf.) et à l’Université Dalhousie (M. Sc. inf.).

Je travaille actuellement comme fonctionnaire, directrice principale des Services de soins de santé primaires et infirmière en chef adjointe de Services aux Autochtones Canada. Dans mon rôle d’infirmière en chef adjointe, j’assume une fonction clé en matière de leadership des soins infirmiers pour le Ministère, y compris le syndicat – les négociations patronales, la santé et la sécurité au travail ainsi que le recrutement et le maintien en poste d’un groupe de travail national sur les soins infirmiers de plus de 850 infirmières et infirmiers. Je suis également responsable de défendre nationalement les intérêts des milliers d’infirmières et infirmiers des Premières Nations et des Inuits à l’aide des demandes liées employés au moyen des politiques et du financement en collaboration avec des partenaires, comme l’Association des infirmières et infirmiers autochtones du Canada.

Je travaille régulièrement entre les autorités sanitaires qui collaborent avec les organisations provinciales, nationales et internationales de soins infirmiers et je possède une vaste expérience à tous ces niveaux grâce à ma participation à de nombreux groupes de travail et à des collaborations professionnelles. En mai 2021, on m’a invité à me joindre à la délégation canadienne de la 74e Assemblée mondiale de la Santé, au cours de laquelle j’ai fait une déclaration au nom du Canada sur la santé dans le cadre du Programme de développement durable à l’horizon 2030; la santé des femmes, des enfants et des adolescents ainsi que l’effectif de la santé.