Oluwabukola Oladunni Salami

Candidat(e) à un poste d’administrateur

1_0895_Salami__Bukula_Copy.jpg

Oluwabukola Oladunni Salami

Professeure agrégée et directrice
Université de l’Alberta

Regarder la vidéo de la campagne de la candidate

Énoncé de principes

Je suis une chercheuse et enseignante en soins infirmiers qui possède de l’expertise en santé des immigrants et des personnes racisées. Mes principales forces comprennent les connaissances et l’expérience des politiques, de la participation des intervenants, de l’antiracisme ainsi que de l’équité, la diversité et l’inclusion. Le 12 mars 2021, j’ai été invitée à une rencontre privée avec le premier ministre Justin Trudeau et sept ministres afin de présenter ma recherche et de discuter de la manière d’améliorer les politiques pour les personnes noires. Il y avait seulement trois experts (et d’autres qui n’étaient pas des décideurs politiques) conviés à cette rencontre; j’étais la seule infirmière.

Mes recommandations concernent l’orientation des politiques sur les personnes noires du Canada. J’ai participé à plusieurs autres consultations avec le ministre de la Santé, la ministre de la Santé mentale et la ministre des Femmes et de l’Égalité des genres. J’ai aussi assumé des rôles de leadership dans les organisations de santé professionnelles par le passé, y compris comme membre du conseil d’administration du Collège des travailleurs sociaux de l'Alberta, corédactrice du Journal de l’Association médicale canadienne et vice-présidente de Black Physicians of Alberta (un rôle qui a été créé même si je ne suis pas médecin). J’apporterai de l’expertise en matière d’équité, de diversité et d’inclusion au conseil d’administration de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada. Je suis engagée envers l’intégrité, le respect et l’équité.

Programme

Je serai honorée de siéger au conseil d’administration de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC). Je crois que le temps est venu pour l’AIIC de prendre les devants dans l’élaboration et la mise en œuvre de politiques publiques. En tant qu’infirmières et infirmiers en période de pandémie de COVID-19, nous pouvons utiliser nos connaissances, nos habiletés de représentation et notre expérience afin d’influencer les politiques. En tant qu’administratrice du conseil, je contribuerai par mon expertise à l’établissement et la mise en œuvre de programmes de santé et de politiques publiques. Je suis bien engagée dans le milieu politique. J’ai été conviée à une rencontre privée avec le premier ministre du Canada, au cours de laquelle mon point de vue a façonné les politiques sur les Canadiens noirs. J’ai aussi été invitée à discuter des politiques avec le ministre de la Santé, la ministre de la Santé mentale et la ministre des Femmes et de l’Égalité des genres. Mon savoir-faire est recherché par des conseils d’administration de haut niveau, avec lesquels je partage mes connaissances sur les politiques et la réflexion stratégique. Je suis bien engagée auprès des diverses communautés immigrantes et noires. Enfin, je respecte grandement les valeurs d’intégrité, de respect et d’équité et j’espère pouvoir les partager avec le conseil. Dans mon rôle d’administratrice du conseil de l’AIIC, je continuerai à veiller à ce que « les connaissances et la pratique spécialisées en soins infirmiers… [soient] reconnues parmi les membres, les collègues, les gouvernements et le public comme des éléments essentiels du système de soins de santé canadien ».

Biographie

Bukola Salami est la directrice d’Intersections of Gender Signature Area du bureau du vice-président de la recherche et du professeur agrégé de la faculté des sciences infirmières, Université de l’Alberta. Son programme de recherche porte sur les politiques et les pratiques qui façonnent la santé des migrants et celle des personnes noires. Elle a participé à plus de 75 études financées dans ce domaine. Elle a fondé et elle dirige un réseau de recherche sur les enfants migrants africains composé de 42 chercheurs des quatre continents. En 2020, elle a créé le Black Youth Mentorship and Leadership Program à l’Université de l’Alberta. Son travail a mené à la mise sur pied d’une clinique de santé mentale pour les personnes noires en Alberta. Elle a aussi présenté ses travaux de recherche aux décideurs politiques. Elle est corédactrice du Journal de l'Association médicale canadienne (JAMC) et fait partie du comité éditorial du Nursing Inquiry and Qualitative Health Research Journal. Elle est membre consultative du conseil de l’Institut du développement et de la santé des enfants et des adolescents des IRSC. En 2020, elle a été admise au sein du Sigma Theta Tau International Honor Society International Nurse Researcher Hall of Fame. En 2021, elle est devenue Fellow de l’Académie canadienne des sciences infirmières.