Appel de candidatures au poste de représentante ou représentant du public

Appel de candidatures au poste de représentante ou représentant du public

L’appel de candidatures a pris fin.

Un membre de la communauté qui n’est pas une infirmière ou un infirmier siégera comme représentante ou représentant du public au conseil d’administration. L’AIIC veut accroître la représentation des groupes minoritaires. Le mandat du poste est de juin 2022 à juin 2024.

À propos du conseil d’administration de l’AIIC

Le conseil actuel, composé de 11 administrateurs, est transitionnel et a été établi par les membres de l’AIIC lors de l’assemblée annuelle de 2021. Le nouveau conseil, qui comptera huit membres, sera déterminé à l’assemblée annuelle de 2022.

Le conseil d’administration gouverne au nom des membres de l’Association et répond de sa gestion à ces derniers. Le conseil fait rapport des affaires de l'Association à chaque assemblée annuelle des membres. Il a pour but principal de gouverner l'AIIC et d'établir ses buts. Il élabore, établit et surveille également les politiques pour aider à gérer l'AIIC. Les trois principaux rôles de gouvernance du conseil sont l'élaboration de politiques, la représentation ou le plaidoyer et la formulation de la vision de l’Association.

Rôle de la représentante ou du représentant du public

La candidature d’un(e) représentant(e) du public, qui n’est pas une infirmière ou un infirmier, sera présentée par le Comité de mise en candidature et élue par les membres de l’AIIC pour un mandat de deux ans afin de fournir le point de vue du citoyen.

Critères de mise en candidature du représentant du public et interprétation

La représentante ou le représentant du public doit :

  • Apporter un vaste point de vue en tant que citoyen qui éclaire et renforce les politiques et les stratégies à la table de discussion du conseil.
  • Être une ou un chef de file chevronné(e).
  • Posséder idéalement une expérience antérieure au sein d’un conseil d’administration national.
  • Détenir des connaissances de la gouvernance d’une organisation sans but lucratif.
  • Ne pas être un membre actuel ou antérieur de la profession infirmière ou de toute autre profession de la santé.
  • Ne pas être un employé ou entrepreneur de l’AIIC ou un conjoint ou membre de la famille d’un administrateur, employé ou entrepreneur actuel de l’AIIC.
  • Ne pas siéger comme membre au sein d’un conseil d’administration ou un conseil actuel d’une association ou d’un organisme de réglementation provincial ou territorial de soins infirmiers, l’Association des étudiant(e)s infirmier(ère)s du Canada ou un conseil d’administration ou un conseil du Réseau canadien des spécialités en soins infirmiers.