Accueil > Salle des nouvelles > Communiqués de presse > 2017 > L’Association des infirmières et infirmiers du Canada accueille favorablement l’approche en santé publique dans le projet de loi de légalisation du cannabis présenté aujourd’hui

L’Association des infirmières et infirmiers du Canada accueille favorablement l’approche en santé publique dans le projet de loi de légalisation du cannabis présenté aujourd’hui

Ottawa, le 13 avril 2017 — Barb Shellian, présidente de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada, a émis la déclaration suivante à la suite du dévoilement de la nouvelle législation sur la légalisation du cannabis.

« Faisant partie du groupe composé du plus grand nombre de fournisseurs de soins de santé, les infirmières et infirmiers autorisés et praticiens sont souvent le premier point de contact chez les gens consommant du cannabis. Le personnel infirmier a la responsabilité de fournir du soutien, de l’information et des orientations lorsque nécessaire aux consommateurs de cannabis, peu importe si leur usage est légal ou non.

« Nous nous réjouissons que la nouvelle législation proposée aujourd’hui insiste sur la réduction des méfaits, allant de pair avec les recommandations formulées par l’AIIC dans le cadre de la consultation du groupe de travail sur la légalisation, la réglementation et la restriction de l’accès à la marijuana.

« Comme composantes d’une approche équilibrée et mesurée, la législation propose des mesures pour minimiser les méfaits chez les jeunes, des outils visant à détecter la conduite avec facultés affaiblies, ainsi que des options conçues pour assurer des pratiques de fabrication sécuritaires et responsables.

« Nous sommes aussi satisfaits de constater que la législation tient compte de la recommandation de l’AIIC quant aux restrictions en matière de commercialisation et de promotion des produits du cannabis. Cette mesure est cruciale pour s’assurer que nos jeunes ne perçoivent pas la consommation du cannabis comme étant un comportement normalisé chez les adultes.

« Nous espérons que le gouvernement fédéral respectera son engagement à utiliser les revenus découlant de la vente du cannabis pour financer la prévention et la sensibilisation auprès des jeunes et des populations vulnérables.

« Malgré la légalisation du cannabis, il est nécessaire de pousser davantage la recherche sur l’utilisation appropriée du cannabis médical.

« L’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) continuera d’appuyer une approche judicieuse et équilibrée en ce qui concerne la légalisation du cannabis. Nous croyons qu’il faut accorder le temps nécessaire pour que le système fasse l’objet d’une transformation qui misera sur les répercussions de la légalisation du cannabis sur le public et les populations vulnérables. Nous attendons avec intérêt l’occasion, par l’intermédiaire de nos homologues provinciaux et territoriaux, de conseiller et de proposer des modifications dans l’avenir et de poursuivre notre travail avec le gouvernement fédéral, les membres du Parlement et les gouvernements provinciaux et territoriaux. »

-30-

L’Association des infirmières et infirmiers du Canda est la voix professionnelle nationale représentant plus de 139 000 infirmières et infirmiers autorisés et infirmières et infirmiers praticiens du Canada. L’AIIC fait progresser la pratique et la profession infirmières afin d’améliorer les résultats pour la santé et de renforcer le système de santé public et sans but lucratif du Canada.

Pour obtenir plus d’information, veuillez communiquer avec :

Kevin Ménard
Conseiller en communications
Association des infirmières et infirmiers du Canada
Tél. : 613-266-8230
Courriel : kmenard@cna-aiic.ca