Table of Contents Table of Contents
Previous Page  12 / 64 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 12 / 64 Next Page
Page Background

6

Association des infirmières et infirmiers du Canada

pratique sera respectueuse de l’éthique. Pour assurer une pratique respectueuse de

l’éthique, d’autres éléments sont nécessaires, tels que l’engagement à faire le bien,

la sensibilité et la réceptivité aux questions éthiques, ainsi que la volonté d’établir

des relations avec les personnes qui ont des besoins en matière de soins de santé et

d’autres problèmes. Les milieux de pratique ont une grande influence sur la capacité

des infirmières et des infirmiers de respecter la déontologie dans l’exercice de leur

profession. La

réflexion personnelle

des infirmières et infirmiers et le dialogue

avec d’autres collègues et fournisseurs de soins de santé sont des composantes

essentielles de la pratique infirmière éthique.

Milieux de pratique de qualité

Le personnel infirmier et leur employeur ont l’obligation de préconiser des conditions

favorisant la pratique infirmière éthique, notamment des milieux de pratique de

qualité, dans l’intérêt des

bénéficiaires de soins

, ainsi que les uns par rapport aux

autres. De tels milieux disposent des structures organisationnelles et des ressources

pour promouvoir la sécurité, le soutien et le respect de toutes les personnes qui y

pratiquent. Les autres professionnels de la santé, les organisations et les décideurs

à l’échelle locale, régionale, provinciale ou territoriale, nationale et internationale

influencent grandement la pratique éthique.

Représentation

La

représentation

fait référence au fait d’appuyer ou de recommander une cause

ou un plan d’action, entrepris au nom de personnes ou en matière d’enjeux. Elle

vise le besoin d’améliorer les systèmes et les structures sociétales afin de faire

régner une plus grande

équité

pour tous. Les infirmières et infirmiers s’efforcent,

individuellement et collectivement, de préconiser l’élimination des injustices sociales.

Réflexion personnelle et dialogue

Les infirmières et infirmiers doivent reconnaître qu’ils sont des agents moraux

en ce

qui concerne la prestation des soins. Ils doivent donc se comporter conformément à

la déontologie dans leur travail et leurs interactions avec les bénéficiaires de soins.

Cela comporte la réflexion personnelle et le dialogue. Dans tous les champs de la

profession, les infirmières et infirmiers doivent prendre en compte leur pratique, la

qualité de leurs interactions avec les autres et les ressources dont ils ont besoin

pour maintenir leur propre santé et bien-être. Les infirmières et infirmiers doivent