Accueil > Salle des nouvelles > Avis aux médias > 2013 > Les infirmières et infirmiers du Canada plaident en faveur des sites d’injection supervisés

Les infirmières et infirmiers du Canada plaident en faveur des sites d’injection supervisés

Ottawa, le 3 octobre 2013 — Demain, la directrice générale de l’Association des infirmières et infirmiers (AIIC), Rachel Bard, prononcera un discours dans le cadre du Sommet des ministres de la Santé et du Mieux-être des provinces et des territoires, à Toronto. Puisque les initiatives clés en santé publique constituent le point de mire de cette rencontre, l’AIIC demandera aux ministres provinciaux et territoriaux de la Santé de considérer sérieusement les demandes liées aux sites d’injection supervisés, puisque les données probantes démontrent qu’ils augmentent l’accès aux programmes de prévention et de traitement et qu’ils préviennent l’incapacité et les décès. De plus, l’AIIC incitera le gouvernement fédéral à retirer le projet de loi C-65, Loi sur le respect des collectivités, qui, dans une approche de lutte ferme contre la criminalité quant à la consommation de drogues, alourdit les exigences pour l’ouverture et le maintien des services d’injection supervisés. L’AIIC souhaite plutôt que le gouvernement collabore avec des spécialistes du domaine de la santé, les gouvernements locaux, provinciaux et territoriaux et les personnes aux prises avec la toxicomanie afin d’élaborer un projet de loi fondé sur les principes de réduction des méfaits, les pratiques exemplaires établies et des recherches solides. Doris Grinspun, directrice générale de l’Association des infirmières et infirmiers autorisés de l’Ontario se joindra à Mme Bard et offrira un contexte ontarien de services d’injection sous surveillance et d’interventions plus larges en matière de santé publique.

L’AIIC a souvent remis en cause la stratégie du gouvernement qui sous-tend le projet de loi C-65, qui découle de la décision de la Cour suprême du Canada de 2011 au sujet d’Insite, exigeant que le gouvernement fédéral donne accès aux services d’injection sous surveillance. Les données probantes démontrent que les services d’injection sous surveillance et les autres programmes de réduction des méfaits fournissent des services sociaux et des services de santé essentiels aux populations vulnérables, en particulier aux sans-abri et aux personnes aux prises avec la pauvreté et des problèmes de santé mentale. L’AIIC croit fermement  que les gouvernements doivent agir afin d’améliorer la prévention et l’accès aux traitements plutôt que d’ériger des barrières.

Quoi : Sommet des ministres de la Santé des provinces et des territoires, organisé par la ministre de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario, Deb Matthews
Quand : Le vendredi 4 octobre 2013

 

De 7 h 30 à 8 h 30 Discours. Linda Silas, présidente de la Fédération canadienne des syndicats d’infirmières et infirmiers présentera également un discours.
Où : King Edward Hotel
37, rue King Est, Toronto
Pièce Bank
Possibilités médiatiques : Rachel Bard, directrice générale de l’AIIC, accordera des entrevues en anglais et en français entre 8 h 30 et 12 h. Veuillez communiquer avec Kate Headley pour organiser une rencontre.

Pour obtenir de l’information au sujet de l’inscription et de la participation des médias, veuillez consulter les avis aux médias de l’Ontario

L’AIIC est la voix professionnelle nationale des infirmières et des infirmiers autorisés du Canada. En tant que fédération de 11 associations et ordres provinciaux et territoriaux représentant plus de 150 000 infirmières et infirmiers autorisés, l’AIIC fait progresser la pratique et la profession infirmières afin d’améliorer les résultats pour la santé et de renforcer le système de santé public et sans but lucratif du Canada.

-30-

Pour de plus amples renseignements ou pour fixer une entrevue, veuillez communiquer avec :

Kate Headley, coordonnatrice des communications externes
Association des infirmières et infirmiers du Canada
Tél. : 613-237-2159, poste 561
Cell. : 613-697-7507
Courriel : kheadley@cna-aiic.ca

@canadanurses
@canadanurses
CNA@facebook
CNA@YouTube