Accueil > Salle des nouvelles > Communiqués de presse > 2011 > La profession infirmière se fait entendre au sujet des soins de santé - Communiqués de presse

La profession infirmière se fait entendre au sujet des soins de santé - Communiqués de presse

Edmonton, le 31 mars 2011 – Des infirmières autorisées et des infirmières praticiennes ont entrepris un dialogue sur l’avenir du système de soins de santé du Canada au cours d’une assemblée publique tenue à Edmonton cette semaine. L’assemblée était un des nombreux événements organisés dans tout le Canada par l’Association médicale canadienne et le magazine Maclean’s dans le contexte de leur campagne sur La transformation des soins de santé au Canada.

« Les infirmières et les infirmiers et toute la population canadienne devraient amener les politiciens à discuter de l’avenir de notre système de santé », affirme Dianne Dyer, la présidente désignée du College and Association of Registered Nurses of Alberta (CARNA). « Nous avons une occasion d’élargir les soins de santé financés par le secteur public, afin qu’ils reflètent les changements survenus dans la prestation des services de santé et qu’ils incluent les soins fournis par les infirmières et infirmiers autorisés et les infirmières et infirmiers praticiens, ainsi que ceux de nos collègues médecins. Les équipes interdisciplinaires de soins primaires et de soins de santé primaires travaillant dans la communauté peuvent aider les gens de tous âges, et en particulier les personnes âgées et celles qui vivent avec une maladie chronique, et ceci permet d’éviter des soins coûteux dans les hôpitaux. Pour que les soins donnés par ces équipes soient efficaces, nous devons supprimer les obstacles ou les étapes inutiles à franchir pour consulter le bon fournisseur de soins de santé. »

Selon Mme Dyer, avec le vieillissement de notre population, le fardeau croissant imposé par les maladies chroniques et l’augmentation des coûts écrase le système de santé. En élargissant le système de santé public pour y inclure, au niveau national, l’assurance-médicaments et la couverture des soins à domicile et de longue durée, on favoriserait la santé dans la communauté. Un tel changement permettrait d’éviter des coûts en soins de santé et de réduire à l’avenir les besoins en matière d’hospitalisations et de soins de longue durée.

Plus de deux cents personnes ont assisté à l’assemblée publique qui a eu lieu au Winspear Studio. Rachel Bard, directrice générale de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada, était au nombre des panélistes. « Le Plan décennal pour renforcer les soins de santé signé par les premiers ministres en 2004 prendra fin en 2014, ce qui signifie que les partis politiques fédéraux devraient être en train de décrire comment ils s’y prendront pour renforcer notre système public de soins de santé, qui est la façon la plus efficace et la plus efficiente de prodiguer des soins », affirme Mme Bard. « Le programme de tout parti fédéral devrait inclure le renforcement des soins primaires, l’élaboration d’une stratégie sur le vieillissement en santé, ainsi qu’un plan visant à accroître le nombre de travailleurs dans les soins de santé primaires. Le gouvernement fédéral a un rôle clé à jouer dans le domaine des déterminants de la santé. La pauvreté, le manque d’instruction, le coût inabordable du logement et la pollution de l’environnement sont des problèmes nationaux qui font qu’il est difficile de demeurer en bonne santé. »

Le CARNA est l’association et l’ordre professionnel des plus de 33 000 infirmières et infirmiers autorisés de l’Alberta qui prodiguent des soins directs et qui travaillent dans les secteurs de l’enseignement, de la recherche et de l’administration ou qui assument le rôle d’infirmière ou d’infirmier praticien. L’organisation a pour mandat de protéger le public en garantissant que la population de l’Alberta reçoit des soins efficaces, sécuritaires et conformes à l’éthique prodigués par des infirmières et infirmiers autorisés.

L’AIIC est la voix professionnelle nationale des infirmières et des infirmiers autorisés du Canada. En tant que fédération de onze associations et ordres provinciaux et territoriaux représentant 143 843 infirmières et infirmiers autorisés, l’AIIC fait progresser la pratique et la profession infirmière afin d’améliorer les résultats pour la santé et de renforcer le système de santé public et sans but lucratif du Canada.

- 30 -

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec :

Margaret Ward-Jack
Directrice des Communications
Tél. : 780 451-0515
Cell. : 780 932-1376
Courriel : mwardjack@nurses.ab.ca
 
Coordonnateur des Communications externes
Association des infirmières et infirmiers du Canada
Tél. : 800 361-8404 / 613 237-2133, poste 553
Cell. : 613 697-7507
Courriel : media@cna-aiic.ca