Accueil > Salle des nouvelles > Communiqués de presse > 2011 > Maintenant est le bon moment de planifier le système de soins de santé pour l’avenir du Canada - Communiqués de presse

Maintenant est le bon moment de planifier le système de soins de santé pour l’avenir du Canada - Communiqués de presse

Ottawa, le mercredi 21 décembre 2011 – L’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) demande aux premiers ministres et aux ministres de la Santé du Canada de définir la vision pour un système de soins de santé qui répondra aux réels besoins de la population canadienne. À la suite de l’annonce cette semaine du ministre fédéral des Finances, Jim Flaherty, que les transferts de fonds pour la santé se poursuivront avec une hausse de 6 % par année jusqu’en 2016-2017, les provinces et les territoires du Canada doivent maintenant utiliser cet argent et entreprendre la réforme des soins de santé.

 « Le système de soins de santé canadien est construit sur une base solide, mais il est clair que dans son cadre actuel, il faut en améliorer l’accès, l’efficience et la qualité, » a affirmé Judith Shamian, présidente de l’AIIC. « Les infirmières et infirmiers du Canada se tournent vers les provinces et les territoires pour un leadership et une direction bien centrée. C’est essentiel pour transformer le système de soins de santé en un système qui favorise la meilleure santé possible de la population. »

L’AIIC et l’Association médicale canadienne (AMC) ont élaboré des principes pour guider les premiers ministres et les ministres de la Santé du Canada afin de planifier la transformation du système de soins de santé. L’adoption de ces principes renforcera et développera davantage le système public, sans but lucratif en un système pérenne et suffisamment doté en ressources pour offrir un accès universel à des soins de qualité centrés sur le patient, au bon moment et de manière rentable. Ces principes directeurs devraient servir aux premiers ministres du Canada lors de leur Conseil de la fédération prévue en janvier 2012 et ensuite au cours des collaborations fédérales, provinciales et territoriales.

« Les Canadiens méritent un meilleur rendement pour les fonds alloués, dit Mme Shamian. Les premiers ministres doivent recentrer leur démarche envers les soins de santé pour améliorer les résultats pour la santé et le rendement du système. La plateforme est établie pour que les leaders fédéraux et provinciaux travaillent ensemble à déterminer les cibles et les objectifs que le financement du système de santé doit permettre d’atteindre. »

Malgré une augmentation du financement, le système de soins de santé du Canada tire de la patte. En 1982, le Canada était classé 10e parmi les pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) pour les taux de mortalité infantile, le meilleur indicateur de la santé d’un pays. En 2008, le Canada avait glissé au 27e rang sur les 34 pays de l’OCDE.

Afin de bâtir un meilleur système de soins de santé canadien et le meilleur au monde, les principes élaborés par l’AIIC et l’AMC recommandent au gouvernement de développer une entente pancanadienne contenant des indicateurs nationaux de la santé liés aux résultats attendus, des mesures réalistes pour rendre compte des transferts de fonds, ainsi que plus d’attention aux soins de première ligne et à la gestion des maladies chroniques. L’AIIC incite les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux à travailler ensemble, d’établir des cibles et de présenter des solutions pour diriger la population canadienne vers une meilleure santé, qui est une véritable mesure de sa responsabilité.

L’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) est la voix professionnelle nationale des infirmières et des infirmiers autorisés du Canada. En tant que fédération de 11 associations et ordres provinciaux et territoriaux représentant 143 843 infirmières et infirmiers autorisés, l’AIIC fait progresser la pratique et la profession infirmière afin d’améliorer les résultats pour la santé et de renforcer le système de santé public et sans but lucratif du Canada.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements ou pour une entrevue, veuillez communiquer avec :

Kate Headley, coordonnatrice des
communications externes
Association des infirmières et infirmiers du Canada
Tél. : 613 237-2159 poste 561
Cell. : 613 697-7507
Adresse courriel : kheadley@cna-aiic.ca

@canadanurses
@canadanurses
CNA@facebook
CNA@YouTube