Accueil > Salle des nouvelles > Communiqués de presse > 2012 > L’Association des infirmières et infirmiers du Canada affirme que « C’est grand temps »

L’Association des infirmières et infirmiers du Canada affirme que « C’est grand temps »

La campagne de l’AIIC affirme que c’est grand temps que les Canadiens pensent aux infirmières et infirmiers praticiens pour avoir plus accès à de meilleurs soins de santé.

Ottawa, le lundi 22 octobre 2012 — L’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) a lancé aujourd’hui une campagne pour informer les Canadiens sur la façon dont les infirmières et infirmiers praticiens (IP) peuvent contribuer à améliorer l’accès à des soins de santé de qualité et réduire les temps d’attente en Colombie-Britannique. Près de cinq millions de Canadiens n’ont pas de fournisseur de soins de santé de première ligne, et les Canadiens ayant un fournisseur ont de la difficulté à accéder aux soins. Ces deux facteurs engendrent un système de soins de santé surchargé, bondé et non viable. L’AIIC, la voix professionnelle nationale des infirmières et infirmiers autorisés du Canada, croit fermement qu’un plus grand nombre d’infirmières et infirmiers praticiens dans le système réduirait les temps d’attente, augmenterait les choix en matière de soins de santé et améliorerait les soins pour la personne tout entière.

« Les infirmières et infirmiers praticiens jouent un rôle important dans le système de soins de santé du Canada depuis des décennies », selon la présidente de l’AIIC Barb Mildon. « Mais, les Canadiens tireraient mieux profit du système de soins de santé si plus d’IP pouvaient exploiter leur plein champ de pratique. Compte tenu des contraintes actuelles de notre système, il n’y a pas de meilleur moment pour utiliser la totalité des capacités et de l’expertise des IP. Elles constituent une ressource ayant l’expérience pour améliorer l’accès aux soins de santé primaires pour les Canadiens ».

Les infirmières ou infirmiers praticiens (IP) sont des infirmières ou infirmiers autorisés qui ont une formation et une expérience additionnelles et des connaissances avancées. Ils travaillent en collaboration avec d’autres collègues infirmiers et des fournisseurs de la santé, ils prodiguent et coordonnent des soins de qualité, ils demandent des examens diagnostiques, ils rédigent des ordonnances, ils posent des diagnostics et ils gèrent les maladies chroniques. Les IP travaillent dans une gamme de milieux comprenant les cliniques communautaires, les cabinets de médecin, les établissements de soins de longue durée et les hôpitaux. En Colombie-Britannique, en Alberta et en Ontario, les IP peuvent admettre des patients dans les hôpitaux et d’autres établissements et autoriser leur congé.

Il y a 246 IP qui sont autorisés à pratiquer en Colombie-Britannique. Ils pratiquent en milieux ruraux, urbains, communautaires et de soins actifs. Pour bien des patients, les IP sont le premier point de contact constant avec les soins de santé et l’information sur la santé. Le système de santé de la Colombie-Britannique subit maintenant la pression de prendre en charge les maladies chroniques, telles que l’obésité, les maladies du rein, l’hypertension artérielle et le diabète. En raison du vieillissement de la population, il deviendra plus difficile et coûteux de traiter ces problèmes de santé complexes, notamment eu égard à la croissance rapide des populations urbaines et à la chute correspondante des populations rurales. Ces besoins changeants exigent un plan durable afin d’offrir en priorité des soins de santé de qualité et opportuns aux Britanno-Colombiens.

« Nous sommes ravis et stimulés par les progrès considérables qui sont réalisés en Colombie-Britannique », mentionne Susan Duncan, la présidente de l’Association of Registered Nurses of British Columbia (ARNBC). « Tout en finançant plus de postes pour les IP et leur permettant d’admettre les patients et d’autoriser leur congé, le gouvernement de cette province prend des mesures fermes afin d’améliorer les soins prodigués aux patients. Les IP jouent un rôle essentiel lorsqu’il s’agit de répondre aux besoins croissants et changeants de notre population. Cette campagne vise à informer les décideurs et la population de la valeur des IP en tant que membres essentiels de la main-d’œuvre de la santé de la province. »

Rosemary Graham, présidente de la British Columbia Nurse Practitioner Association (BCNPA), indique que « l’idéal serait que tous les Britanno-Colombiens aient le choix de consulter une infirmière ou un infirmier praticien. Les IP veulent travailler avec d’autres fournisseurs de la santé afin d’offrir des soins de qualité, un accès opportun et de réduire les temps d’attente. Nous savons que les IP ont une influence positive importante sur le système de soins de santé et nous espérons que cette campagne poussera les Britanno-Colombiens à poser des questions sur ce qu’une IP peut faire pour eux ».

La campagne, dont le slogan est « Les infirmières praticiennes : c’est grand temps! », est menée par l’AIIC en conjonction avec l’ARNBC et la BCNPA. La campagne Les infirmières praticiennes, c’est grand temps! a été lancée par l’AIIC en octobre 2011 et vise chaque province et territoire afin de focaliser l’attention régionale sur la valeur des IP.

Pour de plus amples renseignements au sujet de la campagne pour les infirmières praticiennes de l’AIIC et pour des outils interactifs, comme une vidéo et une lettre à envoyer aux élus, veuillez consulter www.ipenfin.ca.


L’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) est la voix professionnelle nationale des infirmières et des infirmiers autorisés du Canada. En tant que fédération de 11 associations et ordres provinciaux et territoriaux représentant 146 788 infirmières et infirmiers autorisés, l’AIIC fait progresser la pratique et la profession infirmière afin d’améliorer les résultats pour la santé et de renforcer le système de santé public et sans but lucratif du Canada
.

L’Association of Registered Nurses of British Columbia (ARNBC) est une association professionnelle et la voix politique des infirmières et infirmiers de la Colombie-Britannique et un organisme membre de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada.

La BC Nurse Practitioner Association (BCNPA) est la porte-parole des IP en Colombie-Britannique. Travaillant de concert, la BCNPA crée des changements positifs dans la santé des Britanno-Colombiens.

-30-

Pour de plus amples renseignements ou pour une entrevue, veuillez communiquer avec :
Kate Headley, coordonnatrice des communications externes
Association des infirmières et infirmiers du Canada
Tél. : 613-237-2159, poste 561
Cell. : 613-697-7507
Courriel : kheadley@cna-aiic.ca

@canadanurses
@canadanurses
CNA@facebook
CNA@YouTube