Accueil > Salle des nouvelles > Communiqués de presse > 2012 > Nouveaux progrès pour la sécurité des patients par l’évaluation infirmière du dossier de santé électronique

Nouveaux progrès pour la sécurité des patients par l’évaluation infirmière du dossier de santé électronique

Ottawa, le jeudi 5 avril 2012 – La sécurité des patients reçoit un double appui par l’entremise d’une initiative nationale menée par l’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) avec l’aide d’Inforoute Santé du Canada (Inforoute). Les normes nationales sur les données infirmières associées aux rapports normalisés de grande qualité permettront de prodiguer les meilleurs soins à la population canadienne.

L’ensemble de données du projet canadien sur les Résultats dans le domaine de la santé pour l’amélioration de l’information et des soins (C-RSAIS) a été approuvé en janvier par l’Unité collaborative de normalisation d’Inforoute comme norme de certification canadienne à utiliser dans les dossiers de santé électroniques. L’ensemble de données du C-RSAIS a aussi été publié récemment par le Conseil international des infirmières comme catalogue de la Classification internationale de la pratique des soins infirmiers pour usage à l’échelle internationale. L’ensemble des données applique une terminologie structurée systématique aux évaluations effectuées par les infirmières au moment de l’admission et au congé du patient, ce qui permet d’établir des comparaisons et de déterminer l’évolution de l’état de santé du patient. Les données normalisées sur les résultats sont importantes pour la sécurité générale des patients, l’imputabilité du système de santé et la complexité accrue des technologies de l’information dans les milieux de soins de santé.

« Il est crucial pour la santé et la sécurité de la population canadienne que les professionnels de la santé et les fournisseurs comprennent l’effet que les ressources que nous affectons aux soins de santé ont sur les résultats concrets pour le patient », a déclaré la présidente de l’AIIC, Judith Shamian. « La profession infirmière, qui est la plus nombreuse des professions de la santé au Canada, donne l’exemple en créant une norme nationale d’évaluation des résultats pour les patients les plus touchés par leur travail. Les dossiers électroniques et l’information sur tout le continuum des soins feront beaucoup pour soutenir la sécurité des patients et les soins de grande qualité. »

Le projet C-RSAIS utilisent des données pour mesurer l’effet que les infirmières ont sur les résultats chez les patients en recueillant des renseignements précis à des points clés pendant le traitement du patient dans des milieux comme les hôpitaux, les soins continus complexes, les soins de longue durée et les soins à domicile. En normalisant la terminologie utilisée dans l’évaluation du patient, les infirmières peuvent évaluer efficacement les résultats pour le patient et réunir des données afin de créer de l’information détaillée et fiable que les cliniciens, les planificateurs et les chercheurs peuvent utiliser pour analyser la qualité des soins.

« Inforoute est heureuse de participer à cette initiative », affirme Richard Alvarez, président et directeur général d’Inforoute. « Des données normalisées sur les résultats pour le patient offriront des renseignements qui pourront soutenir l’amélioration des soins au patient, la valeur clinique, le processus décisionnel ainsi que la recherche. »

La phase 2 de C-RSAIS est maintenant en cours et elle sera pilotée par l’AIIC au cours des 23 prochains mois. Des partenariats seront établis dans deux provinces soit avec l’Office régional de la santé de Winnipeg au Manitoba et deux réseaux locaux d’intégration de la santé soit celui de Hamilton Niagara Haldimand Brant et celui de Waterloo Wellington en Ontario. La phase 2 de C-RSAIS créera de nouveaux rapports synoptiques pour appuyer l’échange d’information avec les patients alors qu’ils naviguent les divers secteurs du système de santé. D’importantes ressources du projet serviront à aider les infirmières pendant qu’elles changent leur façon d’utiliser les données afin d’améliorer la sécurité des patients. Le projet bénéficie d’un financement de 540 000 $ d’Inforoute.

L’Association des infirmières et infirmiers du Canada est la voix professionnelle nationale des infirmières et des infirmiers autorisés du Canada. En tant que fédération de 11 associations et ordres provinciaux et territoriaux représentant 146 788 infirmières et infirmiers autorisés, l’AIIC fait progresser la pratique et la profession infirmière afin d’améliorer les résultats pour la santé et de renforcer le système de santé public et sans but lucratif du Canada.

Inforoute Santé du Canada est une organisation indépendante, à but non lucratif, financée par le gouvernement fédéral. Inforoute investit conjointement avec chaque province et chaque territoire pour accélérer le développement des technologies de l'information et des communications au Canada. Respectant entièrement la confidentialité des renseignements personnels, ces systèmes fourniront l'information nécessaire aux cliniciens pour qu'ils soient en mesure de prendre des décisions éclairées, et aux patients pour qu'ils puissent prendre en charge leur propre santé. Le fait d'accéder rapidement à ces renseignements essentiels contribuera à la mise en place d'un réseau de santé plus moderne et plus viable pour tous les Canadiens.

 

- 30 -

Pour obtenir plus d’information ou pour organiser une entrevue, prière de communiquer avec :

Kate Headley, coordonnatrice des communications externes
Association des infirmières et infirmiers du Canada
Téléphone : 613 237-2159, poste 561
Cellulaire : 613 697-7507
Courriel : kheadley@cna-aiic.ca