Accueil > Salle des nouvelles > Communiqués de presse > 2013 > L’ASSOCIATION DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DU CANADA AFFIRME QUE « C’EST GRAND TEMPS »

L’ASSOCIATION DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DU CANADA AFFIRME QUE « C’EST GRAND TEMPS »

Dans sa nouvelle campagne, l’AIIC affirme que c’est grand temps que les Canadiens fassent appel aux infirmières et infirmiers praticiens pour améliorer l’accès à des soins de santé de qualité.

Ottawa, le 29 avril 2013 — La campagne de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC), qui est centrée sur la façon dont les infirmières et infirmiers praticiens (IP) peuvent contribuer à améliorer l’accès à des soins de santé de qualité et à réduire le temps d’attente, est lancée aujourd’hui à l’Île-du-Prince-Édouard. Plus de quatre millions de Canadiens n’ont pas de fournisseur de soins de santé primaires et ceux qui en ont un éprouvent souvent de la difficulté à accéder aux soins. Ces deux facteurs engendrent un système de soins de santé surchargé et bondé. À titre de voix nationale pour les infirmières et infirmiers autorisés, l’AIIC croit fermement qu’un plus grand nombre d’IP dans le système de santé favoriserait l’accès aux soins, augmenterait les choix et améliorerait les soins pour la personne tout entière.

« Les infirmières et infirmiers praticiens jouent un rôle essentiel dans le système depuis des décennies », affirme Barb Mildon, présidente de l'AIIC. « Si le système de santé permettait aux IP de mettre pleinement leurs compétences en pratique, les Canadiens en tireraient grandement avantage. Compte tenu de la surcharge actuelle du système de soins de santé, il est temps de mettre à profit leur expertise et l’ensemble de leurs compétences. Les IP représentent une ressource disponible qui a fait ses preuves lorsqu’il s’agit d’améliorer l’accès des Canadiens aux soins de santé primaires ».

Les IP sont des infirmières ou infirmiers autorisés qui possèdent une formation et de l’expérience additionnelles en soins infirmiers et qui travaillent en collaboration avec des collègues en soins infirmiers et d’autres fournisseurs de soins de santé. Les IP dispensent et coordonnent des soins de grande qualité, demandent des tests, rédigent des ordonnances, posent des diagnostics et gèrent des maladies chroniques. Les IP font partie d’équipes de soins de santé et travaillent dans une gamme de milieux comprenant les cliniques communautaires, les bureaux de médecin, les établissements de soins de longue durée et les hôpitaux. En Colombie-Britannique, en Alberta et en Ontario, les IP ont aussi le pouvoir d’admettre des patients à l’hôpital et dans d’autres établissements de santé et de leur donner leur congé.

En décembre 2012, le ministre de la Santé de l’Î.-P.-É., Doug Currie, a annoncé un nouveau projet pilote qui fera en sorte que les IP puissent s’occuper de patients de façon indépendante tout en collaborant avec un médecin de famille pour des questions hors de leur champ d’exercice. Il affirme que ces changements devraient améliorer l’accès aux soins de santé pour tous les Prince-Édouardiens et constituent une occasion de profiter du plein potentiel des IP.

« Nous sommes très enthousiastes de collaborer avec l’AIIC pour accroître la sensibilisation du public au rôle des IP », a déclaré la présidente de l’Association of Registered Nurses of Prince Edward Island (ARNPEI), Cheryl Banks. « À mesure qu’évolueront de nouveaux modèles de soins de santé à l’Î.-P.-É., les IP joueront un rôle clé dans la prestation de soins de santé fondés sur des données probantes qui répondent de façon efficace aux besoins du public. Nous envisageons avec plaisir de travailler avec le ministre Currie et son équipe pour renforcer et rehausser le rôle des IP. »

Le Canada compte plus de 3 000 IP et tous les gouvernements provinciaux et territoriaux disposent d’une législation à cet effet. Cinq IP œuvrent actuellement dans les soins de santé primaires à l’Île-du-Prince-Édouard et il est question d’embaucher quatre IP supplémentaires dans un avenir rapproché. De plus, l’école des sciences infirmières de l’Université de l'Île-du-Prince-Édouard fait appel aux services d’une IP.

La campagne, dont le slogan est « Infirmières praticiennes, c’est grand temps! », est dirigée conjointement par l’AIIC et l’ARNPEI. Lancée pour la première fois en octobre 2011, cette campagne de l’AIIC cible des provinces et des territoires afin de mettre l’accent à l’échelle locale sur la valeur des IP. Pour de plus amples renseignements au sujet de la campagne de l’AIIC au sujet des infirmières et infirmiers praticiens et pour accéder à des outils interactifs comme des vidéos et des lettres aux élus, veuillez visiter www.ipenfin.ca.

L’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) est la voix professionnelle nationale des infirmières et des infirmiers autorisés du Canada. En tant que fédération de 11 associations et ordres provinciaux et territoriaux représentant près de 150 000 infirmières et infirmiers autorisés, l’AIIC fait progresser la pratique et la profession infirmière afin d’améliorer les résultats pour la santé et de renforcer le système de santé public et sans but lucratif du Canada.

-30-

Pour plus amples renseignements :

Kate Headley, coordonnatrice des communications externes
Association des infirmières et infirmiers du Canada
Tél. : 613-237-2159, poste 561| 1-800-361-8404
Cell. : 613-697-7507
Courriel : kheadley@cna-aiic.ca