Accueil > Salle des nouvelles > Communiqués de presse > 2016 > L’Association des infirmières et infirmiers du Canada accueille favorablement le rapport du Groupe de travail sur la législation et la réglementation du cannabis

L’Association des infirmières et infirmiers du Canada accueille favorablement le rapport du Groupe de travail sur la législation et la réglementation du cannabis

Ottawa, le 15 décembre 2016 — Barb Shellian, présidente de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada, a fait la déclaration suivante à la suite de la publication du rapport du Groupe de travail sur la législation et la réglementation du cannabis.

« L’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) accueille favorablement le rapport publié aujourd’hui par le Groupe de travail sur la législation et la réglementation du cannabis. L’AIIC appuie une approche minutieuse et équilibrée qui accorde le temps nécessaire au système pour apporter les changements et qui offre une occasion d’examiner ses répercussions sur le public et les populations vulnérables, y compris les méfaits potentiels sur le développement du cerveau que le cannabis pourrait causer.

« Faisant partie du groupe de fournisseurs de soins de santé comptant le plus grand nombre de membres, les infirmières et infirmiers autorisés et praticiens sont souvent le premier point de contact pour les gens qui consomment du cannabis. Par conséquent, nous appuyons fortement une approche de réduction des méfaits dans tous les aspects de sa légalisation et réglementation. Nous croyons que tous les Canadiens admissibles devraient avoir accès à un produit sûr, étiqueté et approuvé par un programme normalisé d’assurance de la qualité.

« Il est essentiel de préparer à l’avance les Canadiens à ce changement dans la législation en les renseignant sur la prévention et la réduction des méfaits relatifs à l’utilisation du cannabis. Comme composantes d’une approche équilibrée et mesurée, les politiques sur la réduction des méfaits devraient comprendre des mesures en vue de minimiser les méfaits chez les jeunes, ainsi que l’élaboration d’outils dans le but de détecter la conduite avec facultés affaiblies. La légalisation du cannabis n’élimine pas la nécessité d’un appui courant et de recherches en vue d’indications aux fins d’utilisation du cannabis médical.

« L’AIIC est heureuse de constater que le rapport du Groupe de travail sur la légalisation et la réglementation du cannabis propose des recommandations qui soulignent l’importance de la réduction des méfaits et qui demeurent en cohésion avec les recommandations que nous formulons pendant le processus de consultation du Groupe de travail. »

-30-

Contexte :
Le rapport comprend plusieurs recommandations qui s’alignent avec les considérations émises par l’AIIC, notamment :

  • qu’un nouveau cadre réglementaire pourrait comporter des exigences visant à s'assurer que de bonnes pratiques de production sont en place;
  • l’imposition de restrictions sur le marketing et la promotion;
  • l’utilisation de certaines recettes provenant du cannabis comme source de financement pour l'administration, l'éducation, la recherche et l'application de la loi ;
  • la mise en œuvre d’une campagne d'information du public fondée sur des données probantes, visant l'ensemble de la population, mais qui met l'accent sur les jeunes, les parents et les populations vulnérables ;
  • la restriction de la densité et de l'emplacement des centres de distribution au détail, y compris la distance appropriée entre des écoles, des centres communautaires, des parcs publics et autres;
  • le maintien d’un cadre distinct pour l'accès à des fins médicales afin de soutenir les patients.

Rapport du Groupe de travail sur la légalisation et la réglementation du cannabis

L’Association des infirmières et infirmiers du Canada est la voix professionnelle nationale représentant plus de 139 000 infirmières et infirmiers autorisés et infirmières et infirmiers praticiens du Canada. L’AIIC fait progresser la pratique et la profession infirmières afin d’améliorer les résultats pour la santé et de renforcer le système de santé public et sans but lucratif du Canada.

Pour obtenir plus d’information, veuillez communiquer avec :

Kevin Ménard
Conseiller en communications
Association des infirmières et infirmiers du Canada
Tél. : 613-237-2159, poste 543
Courriel : kmenard@cna-aiic.ca