Accueil > Salle des nouvelles > Communiqués de presse > 2016 > Les associations nationales en soins infirmiers signent un accord de partenariat en vue d’une collaboration autochtone authentique

Les associations nationales en soins infirmiers signent un accord de partenariat en vue d’une collaboration autochtone authentique

(de gauche à droite) Karima Velji, présidente de l’AIIC, et Lisa Bourque Bearskin, présidente de l’AIIAC, ont signé un accord de partenariat pendant le forum de formation national de l’AIIAC le 16 février à Montréal.

Le 16 février 2016, Montréal — L’Association des infirmières et infirmiers autochtones du Canada (AIIAC) et l’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) ont signé un accord de partenariat aujourd’hui qui renforce leur engagement à la collaboration en vue de faire progresser les soins infirmiers autochtones et de combler les écarts en matière de santé des Canadiens autochtones et non autochtones.

L’AIIAC et l’AIIC s’engagent à travailler ensemble afin d’améliorer la santé et le bien-être des peuples autochtones et de faire progresser les droits, l’équité et la justice sociale pour les Autochtones, ce qui permettra de réduire et de prévenir les maladies et la discrimination dans les soins de santé.

« Grâce à cet accord de partenariat, les deux organisations démontrent comment les représentants autochtones et leurs alliés peuvent appuyer des objectifs communs en vue d’améliorer les enjeux systémiques contribuant aux inégalités en santé. Notre coopération de longue date favorise ce respect mutuel nécessaire pour entretenir les efforts de collaboration qui orientent nos droits autochtones et nos forces communes vers de nouvelles directions, à l’appui de notre objectif visant à assurer à toute personne autochtone, homme, femme ou enfant, la possibilité de vivre pleinement et en santé », selon la présidente de l’AIIAC, Lisa Bourque Bearskin.

Dans le cadre de leur relation remontant à des décennies, l’AIIAC et l’AIIC ont collaboré dans de nombreux champs d’intérêt communs en lien avec la pratique, l’éducation et l’élaboration des politiques en matière de soins infirmiers ainsi qu’en lien avec la santé et le bien-être autochtones.

La présidente de l’AIIC, Karima Velji, mentionne que « la signature de cet accord de partenariat aujourd’hui représente un geste officiel et significatif qui célèbre notre histoire commune et démontre notre engagement authentique à titre d’alliés nationaux afin de faire progresser les soins infirmiers et la santé autochtones ».

Par ce partenariat, l’AIIC reconnaît l’AIIAC comme étant le porte-parole national principal de la santé et du bien-être autochtones et de la pratique des soins infirmiers adaptée à la culture. De plus, l’AIIC s’efforce de consulter l’AIIAC et de l’inclure dans l’ensemble des activités, de la défense des droits et de l’élaboration de politiques liés à la santé des Inuits, des Métis et des membres des Premières Nations, et aux soins infirmiers autochtones, indique Mme Velji.

Cet accord de partenariat permettra aux deux associations :

  • de réduire les obstacles structurels, de remédier au manque de connaissances et de mieux comprendre et reconnaître les droits des Autochtones dans les politiques, la pratique, l’éducation et la recherche;
  • de renforcer les capacités des infirmières et infirmiers œuvrant auprès des collectivités inuites, métisses et des Premières Nations, et de résoudre les enjeux, tels que l’accès, la prise en charge des maladies chroniques, la prévention de la maladie et la promotion de la santé.

Les présidentes des deux associations ont signé cet accord de partenariat au cours du forum de formation national de l’AIIAC et de son 40e anniversaire, un événement historique qui a rendu hommage aux dirigeants fondateurs de l’AIIAC devant de nombreux autres invités présents.

Liens connexes
Les infirmières et infirmiers canadiens réagissent à l’enquête fédérale sur les femmes autochtones disparues et assassinées
Les infirmières insistent pour qu’on prenne des mesures responsables à la suite du dévoilement du rapport sur la santé des Premières Nations

L’AIIAC est le plus ancien organisme de santé réunissant des professionnels autochtones au Canada. Elle est dirigée par un conseil d’administration qui a pour mission d’améliorer la santé des membres des Premières Nations, des Inuits et des Métis en appuyant les infirmières et infirmiers inuits, métisses et des Premières Nations et en favorisant l’évolution et la pratique professionnelles en soins infirmiers axés sur la santé autochtone.

L’AIIC est la voix professionnelle nationale des infirmières et infirmiers autorisés du Canada représentant 135 000 membres. L’AIIC fait progresser la pratique et la profession infirmières afin d’améliorer les résultats pour la santé et de renforcer le système de santé public et sans but lucratif du Canada.

- 30 -

Date et heure : Montréal Marriott Château Champlain, salle de bal, le mardi 16 février, de midi à 13 h 10

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec :
Kevin Barlow, directeur général intérimaire
Association des infirmières et infirmiers autochtones du Canada
Téléphone : 613-724-4677, poste 3, ou 604-354-2570
Sans frais : 1-866-724-3049
Courriel : ed@anac.on.ca
anac.on.ca/

Marc Bourgeois, directeur des affaires publiques et de la participation des membres
Association des infirmières et infirmiers du Canada
Téléphone : 613-237-2159, poste 252
Cellulaire : 613-864-1371
Courriel : mbourgeois@cna-aiic.ca
cna-aiic.ca