Accueil > Salle des nouvelles > Communiqués de presse > 2017 > Déclaration conjointe par l’AIIC et un groupe d’infirmières et infirmiers en soins palliatifs sur l’adoption du projet de loi C 277 par le Sénat pour créer un cadre sur les soins palliatifs au Canada

Déclaration conjointe par l’AIIC et un groupe d’infirmières et infirmiers en soins palliatifs sur l’adoption du projet de loi C 277 par le Sénat pour créer un cadre sur les soins palliatifs au Canada

Ottawa, le 8 décembre 2017 — Barb Shellian, présidente de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC), et Julia Johnston, présidente du Groupe d’intérêt des infirmières et infirmiers de l’Association canadienne de soins palliatifs (GI-ACSP), ont fait la déclaration conjointe suivante concernant l’adoption du projet de loi C-277, Loi visant l’élaboration d’un cadre sur les soins palliatifs au Canada, un projet de loi d’initiative parlementaire parrainé par Marilyn Gladu, députée pour Sarnia Lambton :

« En tant qu’ardents défenseurs de l’établissement de soins palliatifs de grande qualité accessibles à tous les Canadiens, l’AIIC et le GI-ACSP (membre du Réseau canadien des spécialités en soins infirmiers) accueillent favorablement l’adoption du projet de loi C-277 par le Sénat, qui est sensé obtenir la sanction royale le 12 décembre pour amorcer la création d’un cadre national sur les soins palliatifs au Canada.

« Comme les infirmières et infirmiers autorisés et praticiens jouent un rôle fondamental en soins palliatifs, nous sommes impatients de voir un meilleur accès pour ce type de soins dans des milieux qui conviennent le mieux aux besoins de chaque personne », affirme Barb Shellian, présidente de l’AIIC.« L’adoption par le Sénat est une bonne nouvelle pour les patients et leurs aidants, puisque les soins palliatifs améliorent leur qualité de vie, tout en réduisant les hospitalisations inutiles et les services de soins de santé.

« Il nous tarde de contribuer à l’élaboration et à la mise en œuvre d’un cadre national sur les soins palliatifs, qui fournira des politiques à l’échelle du pays et des normes de soins fondées sur des données probantes pour assurer l’intégration d’une approche palliative dans tout le continuum des soins », ajoute Julia Johnston, présidente du GI-ACSP.

Contexte
Avant l’adoption du projet de loi C-277 par le Sénat, l’AIIC a comparu devant deux comités parlementaires :

-30-

L’Association des infirmières et infirmiers du Canada est la voix professionnelle nationale représentant plus de 139 000 infirmières et infirmiers autorisés et infirmières et infirmiers praticiens du Canada. L’AIIC fait progresser la pratique et la profession infirmières afin d’améliorer les résultats pour la santé et de renforcer le système de santé public et sans but lucratif du Canada.

Le Groupe d’intérêt des infirmières et infirmiers de l’Association canadienne de soins palliatifs (GI-ACSP) représente les infirmières et infirmiers spécialisés en soins palliatifs de tout le Canada et partage des idées, des stratégies et des solutions, des propositions, des outils d’évaluation, des résultats de recherche, des occasions d’apprentissage, etc. avec les autres membres du personnel infirmier de tout le pays qui intègrent une approche palliative dans les soins à leurs patients.

Pour obtenir plus d’information, veuillez communiquer avec :

Kevin Ménard
Conseiller en communications
Association des infirmières et infirmiers du Canada
Tél. : 613-237-2159, poste 543
Courriel : kmenard@cna-aiic.ca