Accueil > Salle des nouvelles > Communiqués de presse > 2017 > L’Association des infirmières et infirmiers du Canada appuie l’équité fiscale pour tous les Canadiens

L’Association des infirmières et infirmiers du Canada appuie l’équité fiscale pour tous les Canadiens

Ottawa, le 5 septembre 2017 — Mme Barb Shellian, présidente de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) s’est prononcée sur les changements proposés par le ministre des Finances Bill Morneau au système fiscal canadien qui abordent la planification fiscale et l’usage de sociétés privées :

« L’AIIC salue l’objectif du ministre Morneau d’atteindre une politique fiscale fédérale qui traite toutes les sources de revenu de la même façon et équitablement, selon les principes de la justice sociale.

« Par conséquent, l’AIIC appuie les changements proposés au code fiscal fédéral qui resserreraient raisonnablement les règles sur les avantages fiscaux de plus en plus prisés mais potentiellement injustes dont bénéficient les salariés à haut revenu. L’AIIC recommande donc un examen plus approfondi du système fiscal canadien dans une optique de simplification et pour veiller à ce que tous les Canadiens travaillant fort soient traités équitablement.

« L’AIIC appuie fortement les régimes fiscaux qui aident les petites entreprises à évoluer au Canada, puisqu’elles renforcent notre économie et contribuent à améliorer la santé de la population. Nous croyons aussi que chaque palier du gouvernement a le devoir d’assurer que tous les contribuables, y compris ceux dans la tranche de revenu la plus élevée, paient leur juste part. Nous croyons que les changements fiscaux proposés par le ministre Morneau, d’abord annoncés dans le budget fédéral de 2017 et faisant présentement l’objet d’une vaste consultation, sont raisonnables et peuvent continuer d’appuyer les Canadiens admissibles tentant de faire croître leur petite entreprise. En ce qui concerne les options équitables pour épargner pour l’avenir, qu’il s’agisse de véhicules de placement comme les comptes d’épargne libres d’impôt (CELI) ou les régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER), ou au moyen d’entreprises privées, tous les Canadiens devraient disposer des mêmes moyens pour épargner.

« Si les changements proposés sont adoptés, les gouvernements provinciaux et territoriaux devraient observer une augmentation des revenus qui peuvent être investis dans le renforcement de nos services de santé financés par l’État, qui en soi embauchent des milliers de professionnels salariés et hautement qualifiés qui paient leur juste part d’impôts sur le revenu.

« Alors que le texte final et les recommandations sur les changements à apporter au système fiscal sont assujettis à l’approbation du ministre Morneau, les consultations fournissent une excellente occasion de se pencher sur les divers modèles de financement des services de santé et de la promotion de la santé dans tout le Canada. Pour enrichir le processus de consultation, l’AIIC encourage ses membres et le public à discuter de cette question avec leur député fédéral et à prêter leur voix à l’objectif d’équité fiscale pour tous les Canadiens.

Pour plus de renseignements, veuillez consulter notre Foire aux questions.

-30-

L’Association des infirmières et infirmiers du Canada est la voix professionnelle nationale représentant plus de 139 000 infirmières et infirmiers autorisés et infirmières et infirmiers praticiens du Canada. L’AIIC fait progresser la pratique et la profession infirmières afin d’améliorer les résultats pour la santé et de renforcer le système de santé public et sans but lucratif du Canada.

Pour obtenir plus d’information, veuillez communiquer avec :
Kevin Ménard
Conseiller en communications
Association des infirmières et infirmiers du Canada
Tél. : 613-237-2159, poste 543
Courriel : kmenard@cna-aiic.ca