Accueil > Salle des nouvelles > Communiqués de presse > 2018 > Déclaration conjointe de soutien de l’AIIC et de l’AIIAC à une motion pour créer un plan d’action national sur la prévention du suicide

Déclaration conjointe de soutien de l’AIIC et de l’AIIAC à une motion pour créer un plan d’action national sur la prévention du suicide

Le 22 mai 2018— Mike Villeneuve, directeur général de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC), et Marilee A. Nowgesic, directrice générale de l’Association des infirmières et infirmiers autochtones du Canada (AIIAC), ont fait la déclaration conjointe suivante au sujet d’une motion qui recommande la création d’un plan d’action national sur la prévention du suicide.

« L’AIIC exhorte tous les députés à voter en faveur de cette motion déterminante qui sera déposée à la Chambre des communes par Charlie Angus, député du NPD pour Timmins–James Bay. Le moment est venu de prendre action en matière de santé mentale, notamment pour réduire la stigmatisation associée au recours des services en santé mentale et liés au deuil et à d’autres services connexes, soit une des dispositions importantes de la motion », déclare M. Villeneuve.

« L’AIIC reconnaît que la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC) est à l’origine des efforts de réduction du nombre de Canadiens perdant la vie en raison d’un suicide et nous nous attendons à voir la Commission jouer un rôle de premier plan dans la mise en œuvre de la motion proposée. En collaboration avec la CSMC, l’AIIC a récemment élaboré et agréé un module d’apprentissage sur la prévention du suicide à l’intention du personnel infirmier et a endossé en 2006 la Charte canadienne de collaboration en santé mentale. Les principes et engagements figurant dans cette Charte demeurent pertinents et continueront d’orienter les initiatives de l’AIIC en santé mentale », explique M. Villeneuve.

« L’AIIAC appuie et encourage cette motion afin de concevoir, élaborer et mettre en œuvre un plan d’action national sur la prévention du suicide. Nous sommes convaincus qu’il s’agira d’un processus concerté qui comprendra le financement adéquat pour que tous les partis s’engagent véritablement, déterminent les rôles est les responsabilités, et établissent des réunions régulières afin d’élaborer un processus bilatéral en collaboration », précise Mme Nowgesic.

« De nombreuses collectivités autochtones de tout le Canada, surtout en régions éloignées, isolées et rurales, sont aux prises de taux alarmants de maladie mentale et de situations de crises suicidaires », ajoute Mme Nowgesic. « Trop souvent, ces collectivités n’ont pas l’accès de base et adéquat aux services, au soutien, aux programmes de traitement et à d’autres services vitaux auxquels ont facilement accès les autres Canadiens. Dans certains cas, les services ou programmes qui existent ne sont pas toujours appropriés et sûrs quant au plan culturel et ne sont pas non plus harmonisés aux besoins de la collectivité. Par conséquent, la création d’un plan d’action de prévention du suicide offrira aux fournisseurs de soins de santé autochtones (ou non autochtone) des programmes et des services efficaces, viables et appropriés sur le plan culturel. Ces ressources aborderont les enjeux urgents et apporteront des solutions réalistes et axées sur la communauté. »

« La relation qu’entretiennent l’AIIAC et l’AIIC est exceptionnelle sur le plan professionnel, les deux organisations travaillent de concert pour aborder les soins infirmiers autochtones afin d’en arriver à de meilleurs résultats cliniques pour les peuples autochtones », déclare Mme Nowgesic. « Ce partenariat est voué à faire évoluer le processus de réconciliation au moyen de la recherche concertée et de l’identification de problèmes liés à la compétence culturelle en ce qui concerne la prestation des soins de santé. Qui plus est, le partenariat reconnaît les infirmières et infirmiers autochtones et les respecte pour leurs connaissances traditionnelles et leur engagement profond envers leurs clients. »

-30-

L’Association des infirmières et infirmiers du Canada est la voix professionnelle nationale et mondiale des soins infirmiers au Canada représentant plus de 139 000 infirmières et infirmiers autorisés et infirmières et infirmiers praticiens. L’AIIC fait progresser la pratique et la profession infirmières afin d’améliorer les résultats pour la santé et de renforcer le système de santé public et sans but lucratif du Canada.

L’Association des infirmières et infirmiers autochtones du Canada est l’organisme voué à la santé autochtone le plus ancien au Canada et est régi par un conseil d’administration dont la mission est d’améliorer la santé des peuples des Premières Nations, inuits et métis en appuyant les infirmières et infirmiers des Premières nations, inuits et métis et en favorisant l’évolution et la pratique professionnelle des soins infirmiers axés sur la santé autochtone.

Pour obtenir plus d’information, veuillez communiquer avec :

David Granovsky
Responsable des relations gouvernementales
Association des infirmières et infirmiers du Canada
Tél. : 613-697-7497
Courriel : dgranovsky@cna-aiic.ca

Marilee A. Nowgesic
Directrice générale
Association des infirmières et infirmiers autochtones du Canada
Tél. : 613-724-4677, poste 103
Courriel : ed@indigenousnurses.ca