Accueil > Salle des nouvelles > Communiqués de presse > 2018 > L’Association des infirmières et infirmiers du Canada accueille favorablement l’engagement de l’Ontario d’améliorer l’accès aux soins à domicile et communautaires

L’Association des infirmières et infirmiers du Canada accueille favorablement l’engagement de l’Ontario d’améliorer l’accès aux soins à domicile et communautaires

Ottawa, le 28 mars 2018 — Mike Villeneuve, directeur général de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC), et Kate Zimmerman, représentante de l’Ontario au conseil d’administration de l’AIIC, accueillent positivement l’investissement proposé dans le budget préélectoral de l’Ontario pour 2018 :

« L’investissement proposé de 650 millions de dollars destiné aux soins à domicile permettra d’améliorer l’accès aux soins communautaires pour les Ontariens et offrira un répit indispensable aux aidants naturels de toute la province », explique M. Villeneuve. « Les investissements dans les soins à domicile réduira le nombre de patients occupant des lits en milieu hospitalier qui ne peuvent recevoir leur congé en raison des services inaccessibles, situation qui contribue à faire grimper les coûts et à réduire l’efficacité de notre système de soins de santé public. L’AIIC exhorte tous les partis politiques rivalisant pour former le prochain gouvernement à veiller à ce que les investissements voués aux soins donnent lieu à des soins de grande qualité à proximité des domiciles. »

« Nous sommes déçus de constater que le budget n’octroie pas un investissement important à l’éducation publique en vue de réduire les méfaits de la consommation de cannabis à des fins non médicales », avance Mme Zimmerman. « Le public accorde une grande confiance aux infirmières et infirmiers qui sont souvent le premier point de contact au sein du système de soins de santé. Nous incitons tous les partis politiques à veiller à ce que des fonds soient alloués pour aider le personnel infirmier à offrir de l’éducation publique à titre de sources d’information en santé crédibles. »

« Tous les partis ont une chance unique de contribuer positivement à la vie des Ontariens en sensibilisant le public et en s’assurant que le personnel infirmier soit prêt à la légalisation imminente du cannabis », ajoute M. Villeneuve.

« Le budget propose aussi des fonds indispensables pour la santé mentale et les traitements en toxicomanie », affirme Mme Zimmerman. « Nous voyons d’un bon œil le plan du gouvernement visant à offrir des soins axés sur la personne et des services exempts de stigmatisation partout en Ontario. Toutefois, à la lumière de l’aggravation de la crise des opioïdes, nous sommes déçus de voir que l’Ontario n’alloue pas davantage de ressources pour mettre en œuvre des services de réduction des méfaits, comme la consommation supervisée et des sites de prévention des surdoses. Le personnel infirmier est bien placé pour appuyer et aider les patients aux prises de consommation problématique de substances et doit disposer des ressources nécessaires pour prodiguer des soins.

« L’expansion du programme d’assurance-médicaments de l’Ontario pour les aînés est une étape importante afin d’assurer un meilleur accès à des médicaments abordables fondé sur les besoins, et non sur la capacité de payer. Ce budget donne le ton à une élection importante qui affectera l’avenir des soins des santé en Ontario », conclut M. Villeneuve.

Contexte :

Consultation prébudgétaire du gouvernement de l’Ontario 2018 [PDF, 223,1 Ko], présenté par l’AIIC et l’Association des infirmières et infirmiers autochtones du Canada

L’AIIC a rencontré des députés provinciaux et des chefs du Parti libéral de l’Ontario, du Parti conservateur de l’Ontario, du NPD de l’Ontario et du Parti vert de l’Ontario pour discuter de ses recommandations sur le cannabis à des fins non médicales, la crise des opioïdes et la santé des Autochtones. En février, l’AIIC a transmis aux partis politiques principaux son questionnaire sur leur plateforme électorale. Les réponses des partis orienteront les Ontariens et le personnel infirmier quant à leurs plans et priorités respectifs en matière de soins de santé. L’AIIC partagera les réponses aux membres de l’Ontario et les affichera sur son site Web à cna-aiic.ca.

-30-

L’Association des infirmières et infirmiers du Canada est la voix professionnelle nationale et mondiale des soins infirmiers au Canada représentant plus de 139 000 infirmières et infirmiers autorisés et infirmières et infirmiers praticiens. L’AIIC fait progresser la pratique et la profession infirmières afin d’améliorer les résultats pour la santé et de renforcer le système de santé public et sans but lucratif du Canada.

Pour obtenir plus d’information, veuillez communiquer avec :

Kevin Ménard
Conseiller en communications
Association des infirmières et infirmiers du Canada
Tél. : 613-237-2159, poste 543
Courriel : kmenard@cna-aiic.ca