Accueil > Salle des nouvelles > Communiqués de presse > 2019 > L’Association des infirmières et infirmiers du Canada appuie les mesures prises par le gouvernement fédéral pour surmonter la crise des opioïdes

L’Association des infirmières et infirmiers du Canada appuie les mesures prises par le gouvernement fédéral pour surmonter la crise des opioïdes

Ottawa, le 16 mai 2019 – L’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) accueille favorablement les récentes mesures qu’a prises le gouvernement fédéral canadien pour surmonter la crise des opioïdes, comme l’offre d’options de traitement innovatrices, ainsi que des investissements dans le cadre de projets et de recherches sur les lieux d’intervention. Le gouvernement fédéral a investi 10,7 millions de dollars dans de nouveaux projets liés à la recherche, au traitement et aux initiatives de réduction des méfaits. Il a également approuvé l’utilisation de l’hydromorphone injectable comme traitement pour les patients adultes souffrant de troubles graves liés à l’utilisation d’opioïdes et a ajouté la diacétylmorphine à sa liste de médicaments comme besoin urgent de santé publique. Les deux médicaments stabilisent et améliorent la santé des gens ayant recours à des opioïdes.

« L’AIIC appuie le leadership du gouvernement fédéral en vue de surmonter la crise des opioïdes au Canada. Fournir du soutien aux infirmières et infirmiers au point d’intervention, ainsi qu’aux autres travailleurs de la santé pendant cette crise est une grande priorité pour notre association et nous sommes encouragés de voir que la gravité de cette situation est reconnue », explique Claire Betker, présidente de l’AIIC.

C’est avec inquiétude que nous constatons l’ampleur de la situation et sa progression. Depuis 2016, on recense plus de 10 000 décès liés aux opioïdes au Canada. Bien que les drogues illégales et la consommation de substances ne soient pas des éléments nouveaux au Canada, la crise des opioïdes met en évidence les effets dévastateurs de la consommation problématique de substances sur les personnes, les familles et les collectivités de tout le Canada. Pour aborder cette crise, il est nécessaire d’adopter une démarche approfondie qui comprend la réduction des méfaits, des stratégies de prévention, ainsi qu’un accès amélioré au traitement.

L’AIIC continue d’inciter tous les paliers de gouvernement à travailler de concert pour améliorer les efforts de prévention, l’accès au traitement, la réduction des méfaits et la sensibilisation du public.

-30-

L’Association des infirmières et infirmiers du Canada est la voix professionnelle nationale et mondiale des soins infirmiers au Canada représentant plus de 140 000 infirmières et infirmiers dans les 13 provinces et territoires du Canada. L’AIIC fait progresser la pratique et la profession infirmières afin d’améliorer les résultats pour la santé et de renforcer le système de santé public et sans but lucratif du Canada.

Pour obtenir plus d’information, veuillez communiquer avec :

Eve Johnston
Coordonnatrice des médias et des communications
Association des infirmières et infirmiers du Canada
Tél. : 613-237-2159, poste 114
Cell : 613-237-3520
Courriel : ejohnston@cna-aiic.ca