Accueil > Salle des nouvelles > Communiqués de presse > 2019 > L’Association des infirmières et infirmiers du Canada et le Conseil international des infirmières organisent conjointement un événement sur le pouvoir, les soins infirmiers et le plaidoyer

L’Association des infirmières et infirmiers du Canada et le Conseil international des infirmières organisent conjointement un événement sur le pouvoir, les soins infirmiers et le plaidoyer

Vancouver, le 3 juin 2019 – Des spécialistes internationaux et des intervenants clés se sont réunis le samedi 1er juin et le dimanche 2 juin, lors d’un colloque pour trouver des solutions qui permettraient aux infirmières de se mobiliser et d’obtenir de meilleurs résultats pour les patients et le système de santé. L’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) et le Conseil international des infirmières (CII) ont organisé ce colloque à l’Université Simon Fraser, à Vancouver, en C.-B.

À l’approche de Women Deliver, la conférence mondiale la plus importante sur le genre et l’égalité, du 3 au 6 juin à Vancouver, l’AIIC et le CII ont saisi l’occasion d’organiser un colloque international axé sur les liens entre le pouvoir, les soins infirmiers et le plaidoyer. La profession infirmière étant dominée par les femmes, les infirmières subissent des inégalités entre les sexes aux niveaux individuel, organisationnel et structurel.

« L’AIIC est heureuse d’avoir eu l’occasion d’organiser ce colloque avec le CII. Il est très important de tenir ces conversations et d’identifier des stratégies au sein de la profession infirmière et au-delà pour remédier aux déséquilibres de pouvoir. Je crois que l’ensemble des infirmières et infirmiers sont des chefs de file et nous devons leur donner les moyens d’être des leaders dans leur communauté », affirme Claire Betker, présidente de l’AIIC.

L’événement a débuté samedi soir par les remarques préliminaires d’Annette Kennedy, présidente du CII : « Le fléau de l’inégalité entre les sexes détruit la vie des femmes et des filles tout en limitant le potentiel de chacun – femme ou homme – de vivre en bonne santé et de mener la meilleure vie possible, la plus heureuse et la plus productive. Nous savons qu’en autonomisant les infirmières, nous pouvons remédier aux inégalités entre les sexes de façon plus générale ».

Ensuite, toujours lors de la première soirée du colloque, une conversation inspirante a eu lieu avec Autumn Peltier sur les jeunes, les voix des jeunes femmes et les difficultés pour rassembler courage et pouvoir personnels. Autumn est une jeune fille de 14 ans dont la candidature a été proposée au Prix international de la paix pour les enfants en 2017, en témoignage de son plaidoyer émouvant en faveur d’une eau potable et fiable.

Les conversations se sont poursuivies jusqu’au dimanche, où les participants ont eu l’occasion d’entendre et de discuter avec de nombreux leaders inspirants sur les effets et les difficultés des soins infirmiers. Howard Catton, directeur général du CII, a parlé du travail essential du CII avec l’Organisation mondiale de la Santé.

« En raison du statut particulier du CII auprès de l’OMS, nous pouvons contribuer aux débats et influencer les décisions de l’Assemblée mondiale de la Santé. Notre délégation à l’Assemblée, la semaine dernière, a fait entendre la voix de la profession infirmière : le rôle de notre profession a ainsi été expliqué, renforcé et soutenu au sein du principal forum décisionnel mondial dans le domaine de la santé. Quelques jours à peine après la confirmation que 2020 sera l’Année internationale de l’infirmière et de la sage-femme, cet événement politique est le premier d’une série d’événements importants et de discussions que le CII tiendra au cours des prochaines semaines pour s’assurer que 2020 apporte un changement radical dans la reconnaissance et l’investissement des infirmières dans le monde », explique M. Catton.

Le colloque s’est avéré une grande réussite. Les débats aideront l’AIIC et le CII à mobiliser les infirmières et notre profession pour améliorer la santé et le bien-être des femmes et des filles et défendre leurs droits.

À propos de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada
L’Association des infirmières et infirmiers du Canada est la voix professionnelle nationale et mondiale des soins infirmiers au Canada représentant 135 000 infirmières et infirmiers dans les 13 provinces et territoires du Canada. L’AIIC fait progresser la pratique et la profession infirmières afin d’améliorer les résultats pour la santé et de renforcer le système de santé public et sans but lucratif du Canada.

À propos du Conseil international des infirmières
Le Conseil international des infirmières (CII) est une fédération de plus de 130 associations nationales d’infirmières, représentant les millions d’infirmières et d’infirmiers dans le monde. Géré par des infirmières et à l’avant-garde de la profession au niveau international, le CII œuvre pour des soins de qualité pour tous et pour des politiques de santé solides, partout dans le monde.

Pour obtenir plus d’information, veuillez communiquer avec :

Eve Johnston
Coordonnatrice des médias et des communications
Association des infirmières et infirmiers du Canada
Tél. : 613-237-2159, poste 114
Cell. : 613-237-3520
Courriel : ejohnston@cna-aiic.ca

Gyorgy Madarasz
Attaché de presse
Conseil international des infirmières
Courriel : madarasz@icn.ch
Tél. : +41 22 908 01 16
#Nurses2020
@ICNurses