Table of Contents Table of Contents
Previous Page  11 / 64 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 11 / 64 Next Page
Page Background

La réflexion personnelle

des infirmières et

infirmiers et le dialogue

avec d’autres collègues

et fournisseurs de

soins de santé sont

des composantes

essentielles de la

pratique infirmière

éthique.

Code de déontologie

des infirmières et infirmiers autorisés

5

Partie II : Efforts éthiques liés aux grandes questions sociales,

décrit

les mesures que peuvent prendre les infirmières et infirmiers pour lutter contre les

injustices sociales. La pratique infirmière respectueuse de l’éthique consiste à traiter

des grands aspects de la justice sociale qui sont associés à la santé et au bien-être.

Utilisation du

Code

dans la pratique infirmière

Les sept valeurs principales sont liées et se chevauchent.

Il est important pour

tout le personnel infirmier de toujours s’efforcer de respecter les valeurs du

Code

afin

de protéger la dignité de toute personne prise en charge, peu importe l’âge, la race,

le sexe, l’identité de genre, l’expression sexuelle, l’orientation sexuelle, l’incapacité

ou autre. Les infirmières et infirmiers reconnaissent

l’histoire unique des peuples autochtones du Canada et

les répercussions des déterminants sociaux de la santé

sur eux. Dans la pratique des soins de santé, les valeurs

peuvent entrer en conflit. Ces conflits de valeurs doivent

être examinés attentivement dans le cadre de chaque

situation donnée. Lorsque de tels conflits surviennent,

ou lorsqu’il est nécessaire d’analyser à fond une

situation d’ordre moral, nombreux sont les infirmières

et infirmiers qui utilisent un

modèle éthique

pour

guider leur réflexion, leur questionnement et leur prise

de décisions (voir l’annexe A).

Bien que la pratique infirmière comporte des dimensions juridiques aussi bien

qu’éthiques, la loi et l’éthique demeurent distinctes. Idéalement, un système

législatif serait compatible avec les valeurs du

Code.

Cependant, dans certaines

situations, les infirmières et infirmiers ont besoin de

collaborer

avec d’autres

personnes pour modifier une politique qui n’est pas compatible avec la déontologie

de leur profession. Dans ce cas, le

Code

peut les guider et les aider à préconiser

des changements aux lois, aux politiques et à la pratique. Il peut être un instrument

politique puissant pour les infirmières et infirmiers soucieux de pouvoir pratiquer

dans le respect de l’éthique.

Les infirmières et infirmiers doivent veiller à pratiquer dans le respect de l’éthique.

Étant donné la complexité des situations éthiques, le

Code

ne peut que donner

un aperçu des responsabilités déontologiques des infirmières et infirmiers et les

guider dans leur réflexion et leur prise de décisions. Il ne peut pas garantir que la