Appel de candidatures au poste de vice-président(e)

Appel de candidatures au poste de vice-président(e)

L’appel de candidatures est en cours!

Les membres de l’AIIC passeront au vote pour élire une ou un vice-président(e) à l’assemblée annuelle en juin 2024. Cette infirmière ou cet infirmier chef de file désigné(e) assumera ce rôle pendant deux ans (2024-2026). La ou le vice-président(e) ne devient pas président(e) désigné(e) après la fin de son mandat.

Comme énoncé dans les règlements administratifs, il est souhaitable que les trois dirigeants élus (président(e), président(e) désigné(e) et vice-président(e)) représentent l’une des quatre désignations infirmières différentes : les infirmières et infirmiers psychiatriques autorisés, les infirmières et infirmiers praticiens, les infirmières et infirmiers auxiliaires autorisés et les infirmières et infirmiers autorisés.

L’élection des dirigeants de l’AIIC est l’une des plus importantes responsabilités des membres, car cette personne les représente. Si vous satisfaites aux critères d’admissibilité à la charge de vice-président(e) et que vous pouvez assumer le rôle du poste, veuillez soumettre votre candidature d’ici la date limite prolongée du 27 février 2024.

La personne siégera comme administratrice ou administrateur du conseil et vice-président(e) pour un mandat de deux ans. Elle ou il :

  • est member votant(e) du conseil;
  • peut devoir présider les réunions en l’absence de la ou du président(e) ou de la ou du président(e) désigné(e);
  • peut devoir agir comme porte-parole au nom de l’organisation tel qu’assigné par la ou le président(e) ou la ou le DG;
  • a le pouvoir de diriger et de superviser les affaires de l’AIIC entre les réunions du conseil d’administration en collaboration avec la ou le président(e) et la ou le président(e) désigné(e);
  • préside le Comité de mise en candidature et établit l’ordre du jour des réunions;
  • préside le Comité de remise des prix de l’Académie canadienne des sciences infirmières et établit l’ordre du jour des réunions;
  • est membre du Comité des finances et de la vérification;
  • est membre du Comité de la gouvernance et des politiques;
  • est membre du Comité d’examen du rendement de la ou du DG.

Mandat

La ou le vice-président(e) siégera pour un mandat de deux ans et est admissible à une réélection ultérieure.

En tant que membre du conseil d’administration de l’AIIC, la ou le vice-président(e) doit satisfaire aux critères d’admissibilité pour tous les administrateurs.

D’autres critères d’admissibilité s’appliquent au rôle de vice-président(e). Afin que sa candidature au poste de vice-président(e) soit considérée, une personne doit :

  • être infirmière ou infirmier au sens des règlements administratifs de l’AIIC et en règle auprès de son organisme de réglementation provincial ou territorial;
  • avoir démontré des habiletés de leadership;
  • consentir à la mise en candidature et être prêt(e) à démontrer ses habiletés de leadership dans un énoncé, qui sera publié dans la « liste des candidatures ».

Pour assumer le rôle de vice-président(e), les candidats doivent démontrer cinq compétences primordiales :

  • Responsabilité (participation active à la prise de décisions, réflexion et volonté d’apprendre, engagement envers l’organisation)
    Assume la responsabilité de gouverner l’AIIC par un engagement selon lequel toutes les mesures, les décisions et les politiques sont prises dans l’intérêt public, des infirmières et infirmiers réglementés, des membres de l’AIIC et de la profession infirmière. Cherche à obtenir les connaissances nécessaires ou y réfléchit pour mieux comprendre la gouvernance et le rôle du conseil et de l’AIIC. Participe activement aux activités du conseil par la préparation de réunions et la contribution durant celles-ci, l’articulation d’idées, la volonté de s’engager et la discussion constructive.
  • Réflexion analytique (capacité d’articuler une perspective des systèmes, réflexion stratégique)
    A la volonté et la capacité d’aborder les enjeux selon une vaste perspective des systèmes tout en comprenant l’interaction entre les parties et l’ensemble. À ce titre, notons la capacité de poser des questions pour déterminer la cause fondamentale d’un enjeu, l’analyse logique de l’information nécessaire pour identifier des solutions potentielles, l’exploration et la prise en considération des différences d’opinions, la prise de décisions stratégiques selon les données exemplaires pour déterminer l’orientation stratégique et la gouvernance positive de l’AIIC dans le cadre de son mandat.
  • Leadership (établissement de relations, travail d’équipe, leadership altruiste)
    A la capacité d’établir des relations avec les membres du conseil et de l’AIIC, les partenaires de tout le pays et le personnel de l’AIIC. Favorise le travail d’équipe et contribue activement à la prise de décisions du conseil. Fait preuve d’ouverture et respecte les diverses opinions et les désaccords constructifs. Participe activement aux discussions de groupe pour déterminer les objectifs communs, réduire les obstacles à l’efficacité du conseil ainsi qu’encadrer et former les nouveaux membres au conseil. Comprend que le pouvoir du conseil est collectif et accepte d’honorer toute décision prise par celui-ci, même si cette décision va à l’encontre de ses convictions.
  • Orientation communautaire (publique)
    Volonté et aptitude à communiquer avec les membres de l’AIIC afin de comprendre l’éventail et l’intensité des perspectives de ceux qui les émettent et de prendre des décisions en leur nom. Sa familiariser avec les attentes, les priorités et les valeurs de l’AIIC et de ses membres. Cherche à mieux connaître les enjeux déterminants qui concernent l’AIIC grâce à l’apport des membres afin de prendre les meilleures décisions possible et établir l’orientation stratégique de l’AIIC pour le compte des membres.
  • Orientation visionnaire et pour l’avenir (tournée vers l’extérieur)
    Démontre la capacité et l’inclinaison de travailler sur des enjeux orientés vers l’avenir en comprenant les forces qui façonnent la santé et les soins de santé. Participe proactivement à façonner la vision, l’avenir, l’orientation et la position de l’AIIC pour la réussite à long terme, y compris l’établissement de l’orientation stratégique et l’élaboration et la surveillance des politiques.

Aux fins des réunions électroniques avec les membres, des séances de rencontre des candidats seront prévues avant les réunions pour leur donner l’occasion de communiquer leurs compétences pour le poste et de répondre aux questions des membres. Ces séances seront enregistrées et affichées sur le site Web de l’AIIC afin que tous les membres de l’AIIC puissent les visionner.

Les candidats doivent être disponibles pour les séances de rencontre des candidats prévues le 9 et 11 avril 2024.

Lignes directrices sur les séances de rencontre des candidats

  • Tous les candidats doivent participer à deux séances de rencontre des candidats. Une ou un dirigeant de l’AIIC présidera la séance, qui a lieu avant l’élection. Les candidats prennent la parole dans l’ordre établi par tirage au sort.
  • Chaque candidat(e) a dix minutes pour parler aux membres.
  • Lorsque tous les candidats ont pris la parole, la présidente ou le président de séance demande s’il y a des questions de la part de l’assemblée.
  • La période de questions comprend du temps pour trois questions brèves.
  • Personne dans l’assistance ne peut poser plus d’une question durant la séance.
  • Chaque candidat(e) a un maximum de deux minutes pour répondre à une question.
  • Afin d’éviter qu’une ou un candidat(e) réponde toujours en premier aux questions, la parole est donnée en priorité à tour de rôle à tous les candidats.
  • Après que les candidats ont répondu à la première question, la présidente ou le président de séance passe à la deuxième question en suivant la séquence ci‑dessus. On pose la troisième question et l’on y répond de la même manière.
  • Les candidats auront la possibilité de répondre aux questions supplémentaires après le temps de réunion alloué dans la communauté de pratique en leadership en ligne.
  • La présidente ou le président de séance peut prolonger la période de questions si l’horaire le permet.

La présidente ou le président de séance a le pouvoir de :

  • déterminer l’ordre de présentation des questions des membres;
  • garantir que l’on observe les lignes directrices ci‑dessus;
  • contrôler le temps de réponse des candidats, afin de garantir qu’ils ne dépassent pas le délai qui leur est accordé;
  • décider, dans le cas d’une question à deux volets, à quelle partie de la question la ou le candidat(e) devra répondre.