Ressources humaines de la santé

Ressources humaines de la santé

Les associations, les syndicats, les économistes et d’autres experts des soins de santé sonnent l’alarme depuis des années concernant les pénuries de travailleurs de la santé, notamment dans les soins infirmiers. Atteindre un nombre stable et suffisant de professionnels de la santé demeure l’un des plus grands défis des soins de santé. Les pénuries ont entraîné de longs temps d’attente et de la frustration, des événements indésirables pour les patients et des conditions de travail insoutenables pour les infirmières et infirmiers ainsi que d’autres travailleurs de la santé.

La pandémie de COVID-19 a beaucoup aggravé la crise des effectifs en soins infirmiers au Canada. Les infirmières et infirmiers sont épuisés et démoralisés, alors qu’ils fournissent des soins aux patients et qu’un nombre inquiétant d’entre eux abandonnent la profession. En raison des charges de travail excessives et du manque de personnel, les infirmières et infirmiers ainsi que les travailleurs de la santé ont dépassé leur limite. Le manque de soutien et les niveaux de stress accrus ont obligé des membres du personnel infirmier à prendre leur retraite plus tôt, à travailler à temps partiel ou à quitter leur emploi ou leur profession.

En outre, des données améliorées sont nécessaires pour garantir que le personnel de la santé est suffisant pour répondre à la demande de la population. Des données insuffisantes signifient que les décisions liées à la planification, à la dotation, au déploiement, au recrutement et à la formation continuent d'être prises dans l’ignorance.

Ressources

  • Nurses Are Hanging by a Thread (événement en direct sur Facebook, le 4 février 2022) : La Fédération canadienne des syndicats d'infirmières et d'infirmiers et l’AIIC ont collaboré afin d’analyser les défis des soins de santé et de présenter des solutions audacieuses et nécessaires pour protéger le système de santé auquel est si attachée la population canadienne.
  • Investir dans notre personnel infirmier après une pandémie : appel à l’action : La Société royale du Canada a diffusé une publication préliminaire de son sommaire sur le personnel infirmier canadien.
  • Réseau canadien des personnels de santé : Créé avec des fonds de développement de Santé Canada, ce réseau regroupe des experts, des chercheurs et des décideurs nationaux qui s’intéressent à la recherche, aux politiques et à la planification en matière de ressources humaines de la santé.
  • Solutions éprouvées à la pénurie d’infirmières et d’infirmiers autorisés du Canada : Ce résumé du rapport de l’AIIC offre des solutions pratiques à un problème dans le système de santé canadien : si les besoins de santé des Canadiens continuent à changer et qu’aucune intervention stratégique n’est mise en place, le Canada nécessitera près de 60 000 infirmières et infirmiers autorisés à temps plein d’ici 2022.

Représentation

  • Campagne de rédaction de lettres et crise des effectifs de la santé : Joignez-vous à l’AIIC et au personnel infirmier de partout au pays pour envoyer une lettre à votre députée ou député et l’inciter à défendre et soutenir les infirmières et infirmiers et tous les professionnels de la santé.
  • À la suite des élections fédérales de 2021 et avant que le discours du Trône ne soit prononcé, l’AIIC a écrit au premier ministre Justin Trudeau pour l’encourager à prendre des mesures urgentes afin de reconstituer la main-d’œuvre de la santé du Canada en investissant dans une stratégie pancanadienne de ressources humaines de la santé visant à remédier aux pénuries critiques du personnel et à réduire les lacunes en matière de données.
  • La Plateforme électorale fédérale de 2021 de l’AIIC comprend des recommandations à l’appui des travailleurs de la santé qui préconisent des investissements du gouvernement fédéral afin de soutenir la santé mentale et réduire les lacunes dans l’infrastructure de données sur les effectifs de la santé.
  • La consultation prébudgétaire de 2022 de l’AIIC a recommandé que le gouvernement fédéral établisse un organisme de coordination spécialisé qui cherchera à réduire les lacunes dans les données sur les effectifs de la santé et à rétablir le poste d’infirmière ou infirmier en chef fédéral.
  • L’AIIC prône le rétablissement de l’infirmière ou infirmier en chef fédéral, à l’aide des ressources et du pouvoir décisionnel de niveau supérieur appropriés, depuis plusieurs années. Nous sommes ravis que Santé Canada ait lancé officiellement un processus d’embauche afin de rétablir l’infirmière ou infirmier en chef du Canada.
  • Arrêter l’hémorragie dans la main-d’œuvre de la santé au Canada : Lire les recommandations destinées au gouvernement fédéral afin de réduire les pénuries d’infirmières et infirmiers et de lutter contre la crise des effectifs de la santé.