Racisme dans les soins de santé

Racisme dans les soins infirmiers et les soins de santé

Le racisme est un déterminant important de la santé, car il contribue aux iniquités inacceptables en santé et en services sociaux. Même s’il n’y a pas de solution rapide à ce problème systémique de masse, l’AIIC croit que le racisme et la discrimination constants sont les causes profondes des disparités en santé. Il faut s’y attaquer de façon dynamique à tous les échelons.

Les récents incidents racistes au niveau national et international ont entraîné une vaste reconnaissance du racisme et de l’oppression systémiques de longue date dans la société et les soins de santé. La profession infirmière n’est pas à l’abri de ce type d’incidents. En 2020, à la suite de la violence fondée sur la race qui a mené à l’assassinat de George Floyd aux États-Unis, de même que le traitement raciste déshumanisant à l’égard de Joyce Echaquan, l’AIIC s’est engagée à confronter activement le racisme et à démanteler les systèmes d’oppression qui ont contribué aux injustices, à la fois dans les soins infirmiers et dans l’ensemble de la société.

Ressources de l’AIIC

Représentation

Communiqués de presse

Événements à venir

Second National Summit on Racism in Nursing and Health Care (en anglais seulement)
Date : le 23 novembre 2022
Heure : de 11 h 30 à 16 h (HE)

En savoir plus et s’inscrire

Événements précédents

First National Summit on Racism in Nursing and Health Care (en anglais seulement).
En novembre 2021, l’AIIC a tenu un sommet qui explorait le thème du racisme dans les soins infirmiers et les soins de santé. Consultez le rapport pour obtenir un résumé des présentations, des discours, de la table ronde et des tableaux de discussion en ligne. Vous pouvez aussi télécharger la trousse du sommet (en anglais seulement) qui a été remise à près de 600 participants. Les conférienciers de l’événement comprenaient les suivants :

  • Sandy Hudson, militante politique et cofondatrice du mouvement Black Lives Matter Canada
  • L’honorable Murray Sinclair, coprésident de la Commission d'enquête sur l'administration de la justice et les Autochtones du Manitoba et commissaire en chef de la Commission de vérité et réconciliation (CVR) relative aux pensionnats indiens du Canada.