Accueil > Adhésion > Mise à jour sur l’organisme membre de la Nouvelle-Écosse

Mise à jour sur l’organisme membre de la Nouvelle-Écosse

Avis de retrait du CRNNS à titre d’organisme membre de l’AIIC

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a récemment adopté une nouvelle politique sur les professionnels autoréglementés qui stipule clairement le rôle des organismes de réglementation en vue de servir et de protéger le public. La politique du gouvernement fournit des éclaircissements quant au rôle des organismes de réglementation, en faisant une distinction claire du mandat de plaidoyer d’une association. Par conséquent, le College of Registered Nurses of Nova Scotia (CRNNS) a annoncé son retrait prévu comme organisme membre de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) en 2019.

« La décision de se retirer comme organisme membre de l’AIIC est fondée sur notre responsabilisation en tant qu’organisme de réglementation visant à satisfaire les attentes autant du public que celles du gouvernement en faisant une distinction claire entre le rôle de réglementation et celui d’une association », explique Sue Smith, directrice générale (DG) et registraire du CRNNS. « Il s’agit d’une occasion pour le CRNNS et l’AIIC de prospérer, en étant à la fois indépendants et complémentaires, dans l’intérêt de ceux que nous desservons. »

La nouvelle de l’intention de retrait du CRNNS était prévue, compte tenu que des discussions étaient en cours en Nouvelle-Écosse au cours des dernières années.

« La distinction claire entre le rôle de réglementation et celui d’une association est une tendance de plus en plus marquée partout au pays » déclare Mike Villeneuve, directeur général de l’AIIC. « L’AIIC a connu une situation semblable auparavant, en particulier avec la Colombie-Britannique et le Manitoba, et a toujours trouvé des moyens de maintenir et solidifier l’unité nationale en soins infirmiers, qui comprend tous les territoires et provinces. »

L’AIIC et le CRNSS poursuivront leur collaboration et partenariat pour être au service des infirmières et infirmiers de la Nouvelle-Écosse, en tant qu’organisations indépendantes distinctes ayant des mandats différents et complémentaires. Comme le CRNNS misera sur la réglementation pour protéger l’intérêt public, l’AIIC continuera de promouvoir les intérêts de la profession infirmière et de préconiser des politiques publiques favorables pour la santé. L’AIIC a déjà eu l’occasion de discuter de divers enjeux infirmiers particuliers à la Nouvelle-Écosse avec Randy Delorey, ministre de la Santé de la province.

« En s’attardant aux difficultés touchant le domaine de la santé en Nouvelle-Écosse aujourd’hui, il est primordial que les infirmières et infirmiers maintiennent leur voix et participent à la solution », explique M. Villeneuve. « Nous encourageons le personnel infirmier à être en lien avec nous et à partager ses idées sur la façon dont l’AIIC pourrait mieux appuyer ce moyen d’expression dans l’avenir ».

Pour demeurer au fait des nouvelles concernant cette transition et suivre son développement, veuillez vous inscrire pour recevoir le bulletin Actu-AIIC et nous suivre sur Twitter, Facebook et LinkedIn. Si vous avez des questions, communiquez avec nous à membres@cna-aiic.ca.

L’AIIC, y compris son directeur général Mike Villeneuve (deuxième à partir de la droite), a déjà eu l’occasion de discuter de divers enjeux infirmiers particuliers à la Nouvelle-Écosse avec Randy Delorey, ministre de la Santé de la province (troisième à partir de la droite).